Bilan / Test QI

Tests de QI, WISC

 

A la demande de qui ?

 

Le bilan d’efficience intellectuelle peut être réalisé à la demande de professionnels ou de parents qui se trouvent démunis pour répondre aux difficultés scolaires d’un enfant ou d’un adolescent.

 

Qu’est-ce-que c’est ?

 

Le bilan d’efficience intellectuelle permet de réaliser un état des lieux des performances intellectuelles du jeune dans les différents domaines cognitifs :

 

- La compréhension et le raisonnement verbal

- Le raisonnement à partir d’informations visuelles

- La mémoire de travail, c’est-à-dire la capacité à stocker de l’information à court terme afin de s’en servir pour mener à bien une tâche intellectuelle

- La vitesse d’exécution

- Dans quel but ?

 

Le bilan d’efficience intellectuelle se donne comme objectif de poser des hypothèses permettant d’expliquer les difficultés du jeune afin de rechercher les aides appropriées à mettre en œuvre :

 

- En mettant à jour les points forts et les points faibles du jeune- c’est-à-dire son niveau de compétence dans les différents domaines. Il est alors possible de se rendre compte s’il lui manque des compétences pour être performant dans certaines matières. Et à contrario s’il possède certaines compétences qu’il ne met pas en œuvre dans ses apprentissages.

 

- En apportant un éclairage sur les facteurs- notamment psychologiques- qui peuvent éventuellement empêcher le jeune de mettre en œuvre ses compétences.

 

Si au terme du bilan, l’hypothèse est posée d’un trouble psychologique pouvant participer aux difficultés scolaires, un bilan de personnalité sera éventuellement proposé en complément pour confirmer ou non cette hypothèse et le cas échéant apporter un éclairage plus précis sur celle-ci.

 

Comment se déroule le bilan ?

 

Un ou plusieurs entretiens familiaux préliminaires ont lieu pour identifier le contenu et l’origine de la demande, établir un tableau le plus précis possible de la situation actuelle du jeune sur le plan des apprentissages et sur le plan affectif, dresser une anamnèse détaillée. Le jeune est également reçu seul en entretien pour entendre sa demande, la façon dont il perçoit ses difficultés et dont il se sent dans sa vie actuelle. Puis la passation du bilan a lieu en une ou deux fois, selon le degré de fatigabilité du jeune. Elle dure entre deux et trois heures. Enfin, un entretien familial accompagne la restitution du bilan écrit.

 

Quelles suites au bilan ?

 

Au vu de ce bilan des propositions sont données pour aider le jeune:

 

- D’ordre pédagogique : nécessité de cours particuliers, d’un étayage plus soutenu au quotidien, mise en place d’adaptations pédagogiques, enseignement spécialisé

- D’ordre éducative : accompagnement vers l’autonomie, intégration des règles

- D’ordre rééducatif : indication de suivis en orthophonie, logico-mathématique, psychomotricité, orthoptie

- D’ordre psychologique : psychothérapie, entretiens familiaux

 

Un avis peut être également donné concernant une orientation vers l’enseignement spécialisé ou vers des établissements médico sociaux lorsque les difficultés du jeune ne lui permettent plus de poursuivre une scolarité ordinaire. A noter qu’un bilan complémentaire auprès d’une neuropsychologue peut être proposé afin d’évaluer certaines compétences qui n’ont pas pu être évaluées lors du bilan, par exemple dans le cas d’un bilan neurovisuel.

 

A qui sont adressés les résultats ?

 

Les résultats sont strictement confidentiels et le compte-rendu écrit est adressé uniquement aux parents. Si le bilan est réalisé à la demande d’un médecin, il est possible de le transmettre à celui-ci avec l’accord des parents. Il est également possible de transmettre les éléments du bilan, dans le cas où la question d’une orientation scolaire se pose, à la commission chargée de statuer sur la scolarisation du jeune.

 

Les hypothèses concernant la nature, l’impact et l’origine des troubles permettent de nourrir des échanges avec les professionnels amenés à aider l’enfant afin de cibler au mieux leur travail avec lui. Des entretiens téléphoniques peuvent également avoir lieu avec l’école si besoin, pour les aider à mieux comprendre les difficultés du jeune et à proposer des adaptations pédagogiques.

 

Le bilan psychologique

 

Le bilan psychologique est une évaluation du fonctionnement d’un enfant ou d’un adolescent de (6 à 17 ans) à un instant de son développement.

Il est composé d’entretiens et de tests psychologiques variés (tests d’efficience intellectuelle QI, tests de personnalité…).

A travers ces outils, on peut comprendre le fonctionnement intellectuel de la personne : ses capacités de mémorisation, d’analyse, de concentration… et appréhender le fonctionnement affectif, social et relationnel de l’enfant. Ainsi, l’objectif est de cibler d’éventuelles difficultés et de valoriser les compétences de chacun.

 

En fonction de ces différents éléments, une prise en charge adaptée sera proposée (suivi thérapeutique, orthophonie, psychomotricité…), ou un cursus scolaire plus favorable pourra être mise en place.

 

Toutes les données recueillies sont exploitées dans le respect du code de déontologie du psychologue.

Tests de QI et Bilan psychologique

Célia Guépratte

Cabinet de Psychologie

Contactez-moi au

05 61 50 28 45

Du lundi au samedi de 09h00 à 20h00

 

Enfants - Adolescents - Adultes

Soutien psychologique - Bilans psychologiques - Ateliers thérapeutiques - Soutien à la parentalité

 

Cabinet de psychologie - Célia GUÉPRATTE

Psychologue clinicienne

3 rue du pigeonnier - 31700 Beauzelle

Tél : 05.61.50.28.45 ou 06.61.71.15.42

celia.guepratte@yahoo.fr